Exposition «La Roumanie d’Emmanuel de Martonne : carnets de terrain »

Mardi 3 mars 2020 à 18h aura lieu à la bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne à Paris l’inauguration de l’exposition virtuelle dédiée au géographe Emmanuel de Martonne (1873-1955) et à ses carnets de 1921 sur la Roumanie.

L’inauguration est ouverte à tous ; il suffit de s’inscrire comme l’indique le carton suivant :

carton exposition

L’exposition est centrée sur les carnets que le géographe Emmanuel de Martonne a remplis en Roumanie en 1921 alors qu’il était professeur invité à l’université de Cluj. On y découvre successivement le corpus des carnets, l’importance et l’enjeu du terrain roumain, les excursions de groupes organisées en 1921, la méthode de terrain utilisée (observer, décrire, dessiner, expliquer), les thèmes abordés qui oscillent entre géographie générale et géographie régionale, et le cheminement entre les données brutes récoltées sur le terrain et la restitution sous forme de publications académiques. Un tableau descriptif des 24 carnets renumérotés et une bibliographie terminent l’exposition.

Cette exposition fait partie du projet « Corpus Emmanuel de Martonne » codirigé par Nicolas Verdier et Gaëlle Hallair (CNRS UMR Géographie-cités, équipe « Epistémologie et histoire de la géographie »). Ce projet s’appuie sur l’analyse des archives du géographe E. de Martonne, notamment ses carnets de terrain hébergés à la Bibliothèque de la Sorbonne, les photographies de sa collection de 11000 plaques de verre (https://geophoto.hypotheses.org) hébergées à l’UMR PRODIG, sa correspondance.

La coopération avec l’université de Babes-Bolyai de Cluj (Roumanie), notamment avec Madame Ana-Maria Stan, chercheuse au musée d’histoire de l’université (https://muzee.ubbcluj.ro/en/museums/museum-university-history) et Monsieur le Doyen le professeur Danut Petrea a permis de découvrir et d’intégrer de nouvelles archives. De plus, l’accord des ayants-droits de la famille Vidal de la Blache permet également de valoriser les archives E. de Martonne dans le cadre juridique des licences etalab.

L’exposition est hébergée sur NUBIS, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne (https://nubis.univ-paris1.fr) dans le cadre du méta-projet intitulé « Ecole française de géographie ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.